Fiche

Les Semelles de Vent

« Ce métier nous passionne par l’aboutissement du travail de la vigne. Un vrai travail d’équipe où chacun tient un rôle déterminant. Chaque millésime, après les joies, les peines et les doutes de toute une année de labeur, apporte la fierté d’une récompense que l’on partagera entre amis. Nous aimons le vin pour la convivialité qu’apporte sa dégustation, la poésie des discussions qu’il engendre et puis la sensation de tutoyer un Art. C’est enfin le bonheur de transmettre du rêve et de l’ailleurs à des inconnus, là-bas quelque part. Notre satisfaction découle d’abord du travail de la vigne, de l’humilité, particulièrement face à la Nature. » — CHRISTOPHE GALON ET YU YEN

Portrait

LA VIE, CE LONG VOYAGE

C’est lors d’un voyage en Chine que Christophe rencontre sa femme Yu-Yen.  Depuis, ils parcourent ensemble « la route de la soie ».

Fils unique, d’un père de Gigondas et d’une mère de Vacqueyras, Christophe hérite des vignes familiales. Pendant des années, il travaille au champ l’été et il voyage l’hiver. Il faut dire qu’à l’époque, il était coopérant et qu’il vendait ses raisins à la cave coopérative.

Le jour où le directeur de la cave vint vers lui et lui dit « tu devras bientôt arracher ces vieilles vignes pour en replanter des plus jeunes et plus productives », Christophe se figea. Son patrimoine viticole lui était si cher, qu’il refusa, sortit de la coopérative et créa son propre domaine. Il élabora ses premiers vins en compagnie de Serge Ferigoule, au Domaine Le Sang des Cailloux. Serge devint vite son guide et son mentor.

Les vins de Christophe sont aujourd’hui tout aussi généreux, précis et colorés que ses étiquettes le sont. C’est d’ailleurs lui qui les dessine! 

domaine-les-semelles-de-vent-chateauneuf-du-pape-gigondas-vacqueyras-cotes-du-rhone-france-symbiose-vins-importation-privee