Fiche

Château la Bonnelière

« J’ai repris l’exploitation familiale en 2000. Le domaine était alors naissant. J’ai commencé à convertir mon domaine en agriculture biologique et à rechercher la pureté dans les vins. Pour cela, j’ai recherché les grands terroirs de la rive gauche de Chinon, amélioré le chai, travaillé sur l’élevage en cave. Le vin, c’est la terre. Le vigneron est celui qui doit traduire l’expression de celle-ci. C’est la grande satisfaction de mon métier. » — MARC PLOUZEAU

Portrait

UN HOMME, SON CHÂTEAU ET SA CAVERNE

 

En arrivant au Château de la Bonnelière, on est immédiatement impressionné par ce lieu majestueux. Lorsqu’on entre au caveau de dégustation (qui sert également à l’élevage des vins), on croque littéralement dans un morceau d’histoire.

La cave est montée dans l’ancienne carrière d’où proviennent les fameuses pierres blanches qui ont servis à la construction de la ville de Chinon. Sur les quelques centaines de mètres de sous-terrain, on remarque les coups de pioche laissés sur les parois par les ouvriers du XIIe siècle.

Armé de sa dégustation fine et de sa grande rigueur, Marc Plouzeau élabore des vins qui reflètent toute la splendeur de cette architecture noble, ainsi que la profondeur de ce terroir d’exception.

chateau-la-bonneliere-chinon-loire-france-symbiose-vins-saq-importation-privee