Fiche

Domaine Gour de Chaulé

« Comme Obélix, je suis tombée dedans quand j’étais petite. Ma grand-mère et ma mère étaient vigneronnes à une époque où peu de femmes faisaient du vin. Je suis revenue sur le domaine retrouver mes racines, continuer cette passion familiale, afin de leur montrer toute l’admiration que j’avais pour le travail qu’elles avaient accompli avant moi. Innover tout en respectant la tradition a été mon credo. Je suis avant tout une épicurienne qui aime et les bons vins et la bonne cuisine. Comme le disait Érasme : « Le vin est la caverne de l’âme ». Ce grand philosophe avait bien compris qu’un vigneron met dans son vin une grande part de lui-même. Faire du vin c’est accéder à une certaine forme de sacré, une communion avec la nature. Ma plus grande satisfaction a été de voir mon fils Paul revenir sur le domaine il y a 2 ans. Il poursuit à son tour l’aventure familiale en lui apportant toute l’énergie de sa jeunesse, sa créativité et son approche atypique qui a contribué à renforcer l’identité du domaine. » 

— STÉPHANIE FUMOSO

Portrait

UNE HISTOIRE DE FEMMES

 

Il y a eu Rolande, puis Aline et aujourd’hui Stéphanie. Depuis sa création, cette succession de femmes a conduit le domaine a façonné des vins issus de Grenache de ce magnifique cru du Rhône méridional. 

Est-ce une coïncidence que ce cépage soit souvent qualifié par des mots pouvant aussi décrire la gente féminine, comme élégance, finesse ou volupté?

Peu importe, ces femmes courageuses et affirmées ont su le conquérir et sublimer sa légendaire finesse sans lui ôter tout son velours.

Le mot d’origine latine qui a donné son nom au village de Gigondas (Jucunditas) veut dire : allégresse et joie. Stéphanie et ses aïeules ont inscrit leurs sentiments à même leurs bouteilles et nous les livrent avec conviction.

domaine-gour-de-chaule-cote-du-rhone-gigondas-france-symbiose-vins-importation-privee